Voeux du Maire 2016

Logo - Voeux du Maire 2016
www.portsaintlouis.fr / 15.01.2016 - 15:34

Ce mercredi 13 Janvier 2016, Martial Alvarez, Maire de Port Saint Louis du Rhône, présentait ses voeux à la population à la Salle Marcel Pagnol.

Après la diffusion d’une video aérienne qui a permis aux spectateurs de prendre un peu de hauteur au dessus de la ville, l’intervention de Mr le Maire lui a permis de présenter les défis qui attendent la ville et de revenir sur cette année 2015.

C’est à retrouver ici même...

Mesdames et Messieurs, chers amis,

Comme vous avez pu le voir avec les belles images de ce film introductif, vous mesurez combien la ville de Port-Saint-Louis-du-Rhône est fortement liée à l’eau, à la mer, cette mer nourricière qui est source de développement depuis toujours et encore plus demain pour l’économie de notre ville.
Et je prendrai le temps ce soir de vous en parler.

Un développement économique vital… vital, mais surtout essentiel non seulement au développement de notre commune mais finalement essentiel au maintien de notre bien être quotidien pour transmettre à nos enfants un environnement et un avenir meilleur.
C’est l’évidence qui doit guider les Elus que nous sommes. C’est notre rôle, mais au delà de notre rôle, notre devoir… Le devoir d’imaginer aujourd’hui le monde de demain afin de le préparer au mieux. Je fais partie de ces jeunes élus qui découvrent un monde qui change, un environnement politique et territorial qui évolue et qui, à entendre les anciens, rend l’action politique moins facile, et j’entends souvent mes collègues, Maires plus anciens dans leur fonction me dire : " Tu arrives au mauvais moment....avant… avant.... le contexte était plus facile, il y avait plus de moyens, il y avait plus d’argent..."

Et bien...et bien...
Ils ont raison.....

Les marges de manœuvres sont très restreintes, les dotations nous venant de l’état sont dans une dynamique de baisse constante, avec un désengagement tout aussi constant sur des services de proximité, une situation de toute façon héritée et conduite par des gouvernements successifs indépendamment de leur couleur politique, puisque se voulant répondre aux volontés venant de l’Europe.

Cependant, c’est le contexte, la triste réalité de notre quotidien d’élu. L’ignorer, penser que seulement le dénoncer pourrait améliorer la situation est l’apanage des irresponsables et des doux rêveurs.
Je me suis engagé dans la FONCTION de Maire en sachant pertinemment que le contexte était particulier.
Et je suis convaincu que c’est seulement dans l’action, et dans l’ambition que l’on a pour sa ville, pour son territoire, que se trouvent les richesses que nous créerons demain, pour garantir et améliorer notre quotidien. C’est en tout cas le sens de notre engagement avec mon équipe municipale.

Notre ambition économique pour notre ville est surtout de créer de l’emploi. 2015 était avant tout placé sous la mise en orbite de notre projet de Pôle nautisme et mer sur la zone du Mazet à Port-Saint-Louis-du-Rhône. Il y a des choses qui paraissent comme une évidence mais qui pourtant trouvent beaucoup de mal à se concrétiser.

Port-Saint-Louis-du-Rhône est sortie de l’eau en 1870 pour garantir un lien fort entre le fleuve et la mer.
Aujourd’hui, elle bénéficie d’équipements portuaires importants, avec près de 3000 places de bateaux, 30 entreprises liées au nautisme, déjà près de 200 emplois sur ce secteur, une filière des produits de la mer connue et reconnue avec nos conchyliculteurs mais aussi nos pêcheurs et l’usine Ferrigno, ainsi qu’une base nautique.
Elle bénéficie également d’un foncier disponible de près de 300 hectares détenu à plus de 70% par la ville.

Avec le soutien du SAN Ouest Provence, nous avons su valoriser ces atouts sur notre ville.
Fruit d’un travail acharné avec nos partenaires publics et privés, dont je veux souligner ici la qualité des échanges et je citerai l’Etat avec les services de la DREAL, mais aussi les services de la Région qui en plus de son accompagnement m’a offert la possibilité de présenter ce projet à Marseille à la Villa Méditerranée, de la CCI du Pays d’Arles dont je salue la présence de son président, du San et bien entendu de la ville.
Ce Pôle nautisme et mer dispose désormais d’une société de développement qui assurera la valorisation foncière et son exploitation pour développer l’offre existante liée au nautisme, aux produits de la mer, mais aussi la protection environnementale du territoire en y intégrant une offre touristique et de loisirs.
Mais comment parler de ce projet de Pôle Nautisme et Mer sans parler de cette perle qui nous a permis d’en faire sa promotion, cette perle que désormais tout le monde connaît, tellement exquise, que les stocks épuisés durant cette période de fêtes de fin d’année prouvent son excellence...

Cette perle élevée dans Carteau est bel et bien l’Huître récoltée ici, chez nous, qui avec le label « Produit de Camargue » finalisera demain son rayonnement.
Je suis fier et très heureux, mes chers amis conchyliculteurs d’avoir, à vos côtés, relevé ce défi que nous appelions de tous nos vœux depuis l’an dernier. J’y ai mis toute mon énergie et toute ma volonté de voir ce produit permettre à votre filière d’espérer dans l’avenir, vous le méritiez.
Donc, Défi relevé !!
et je compte sur vous pour associer désormais toute l’expérience de votre filière à la réussite pleine et totale du Pôle nautisme et mer. Je vous l’avais dit « ensemble nous sommes plus forts »

Autre axe important du développement économique pour notre commune, c’est bien entendu la qualité de notre relation avec le GPMM   afin d’imaginer comment définir la poursuite du développement d’activité sur notre territoire en respectant la proximité urbaine.
Chose faite, au travers de la création d’une interface Ville-Port, dont l’étude cofinancée par la ville le San et le GPMM   a été lancée. Cette interface permettra de définir au mieux les activités les plus compatibles en fonction de la proximité de la zone urbaine.
L’occasion également pour moi de vous parler de l’avancée des discussions dans le cadre de l’agrandissement de la zone Mallebarge 1 qui a reçu un avis positif lors de notre présentation à Mme CABAU Directrice du Grand Port, et la poursuite du développement de la zone Distriport.

Vous voyez bien mes chers amis, sur ces exemples bien précis de ce qui est vital pour le développement de notre commune, on mesure à quel point les partenariats sont indispensables.
Le premier d’entre eux vient bien évidemment de notre intercommunalité, nous avons su avec le SAN Ouest Provence partager, imaginer, et définir au mieux ce qu’il y a de bon pour notre commune et notre territoire.

À l’heure où je vous parle le SAN Ouest Provence n’existe plus, notre intercommunalité se nomme désormais,
« La Métropole Aix Marseille Provence ».

Cette métropole nous a valu en 2015 beaucoup de travail, de réunions, de questionnement, d’organisation et comme je m’y étais engagé, nous avons, avec mes collègues maires de Ouest Provence, pris les dispositions nécessaires pour affronter cette transition métropolitaine.

Cependant, malgré tous ces efforts, aujourd’hui nous sommes dans une situation de blocage.
De multiples recours, une situation juridique fragile, un président élu mais ne disposant d’aucune marge de manœuvre, mais une métropole qui existe bien et des intercommunalités devenues conseil de territoire qui ne peuvent pas fonctionner.
Bien entendu que cette métropole, si grande, si forte, si vite nous a réservé bien des rebondissements !!
Bien entendu que nous avons fait entendre nos inquiétudes légitimes avec mes collègues maires afin d’être rassurés de pouvoir garder la maîtrise de l’avenir de notre commune, de nos territoires.
Nous avons obtenu des avancées, bien évidemment pas toutes les garanties c’est évident… Cependant je m’interroge, car cette situation nous immobilise, nous fragilise, nous enfonce encore plus, mais surtout, surtout, elle fragilise l’économie locale et empêche la poursuite de nos projets de développement.
Et nous en revenons donc à l’introduction de mon intervention mais également au contenu de mon programme de campagne :

Souhaitée par l’ensemble des gouvernements qui se sont précédés qu’ils soient de gauche ou de droite, l’organisation territoriale au travers de la métropole semble être le sens de l’histoire, en tout cas la configuration pertinente au vu d’un contexte européen.
Et si ce n’est pas la vision qui requiert notre assentiment, c’est de toute évidence celle qui nous a été imposée.
Je formule donc le vœu en 2016 que cette organisation soit enfin en place et que nous puissions obtenir de la part du président les garanties que notre voix compte dans le développement de nos territoires.
Il est des enjeux cruciaux où la collaboration métropolitaine est primordiale pour le développement économique, la santé, la mobilité et les transports.

Je souhaite imaginer demain une METROPOLE au service des habitants avec notamment pour mes administrés de Port Saint Louis du Rhône la possibilité de se rendre à l’aéroport en transport urbain sans que cela ne soit un parcours du combattant entre autre exemple.

Toujours prendre les initiatives nécessaires pour garantir et améliorer le quotidien de mes administrés
Comme je m’y étais engagé, la commission extra municipale sur la santé a vu le jour en 2015 et regroupe de manière assez exceptionnelle tous les acteurs concernés par la question :
- Médecins de la ville,
- Professionnels de santé,
- Le milieu hospitalier et mutualiste,
- L’Agence Régionale de la Santé, - Les collectivités locales et les élus.

Je remercie vivement toutes les personnes qui composent cette commission car c’est cet esprit d’engagement qui distingue nos professionnels de la santé malgré un emploi du temps plus que chargé.
Bien entendu les nombreux chantiers ouverts par cette commission ne trouvent pas encore une visibilité concrète en ces temps difficiles, mais avec l’installation prochaine d’un médecin généraliste supplémentaire sur la ville, ainsi que la mise en place d’un plateau technique de qualité sur le centre de santé mutualiste c’est ensemble que nous récolterons les premiers fruits de ce travail.
Aujourd’hui a lieu la première réunion de chantier dans le bâtiment du centre de santé de notre ville pour une ouverture dans les prochains mois. Je félicite la direction qui a su traduire en acte ma volonté de renforcer le personnel de santé qualifié et spécialisé sur la commune.
Malgré la malchance d’un incendie qui a détruit ce centre, alors qu’il allait rouvrir ses portes après des travaux d’aménagement, notre voix et notre acharnement auront été entendus.
A leur côté, lors de la rencontre avec l’Agence Régionale Santé, j’ai pris l’engagement d’être un relais auprès de la Région afin qu’elle nous accompagne dans cette épreuve de réhabilitation du centre de santé mutualiste qui est labellisé « Maison Régionale de Santé ».
Garantir le quotidien de nos administrés ce n’est jamais une chose facile...

L’annonce d’une fermeture pure et simple des bureaux de la Caisse Primaire d’assurance Maladie sur la commune à compter du 31 juillet 2015 :
A ce jour la sécurité sociale est toujours présente sur notre ville et nous travaillons pour la mise en place d’une continuité de service pour les bénéficiaires.

2015 aura été le démarrage d’une nouvelle volonté de communication pour la ville, une communication positive et dynamique. Nous avons reçu le 2ème prix de la communication pour le magazine municipal.

La réussite de beaux événementiels tels que « le festival de la Camargue et du delta du Rhône » dont la prochaine édition se déroulera du 5 Au 10 mai 2016, mais également les très novatrices « fêtes du sport » sur le port de plaisance et du festival "atout-jeunes, véritable réussite, fruit du travail collectif du service enfance jeunesse de la ville et de tous les partenaires.

2015 aura été une année électorale.
En effet deux scrutins importants, celui des cantonales et celui des régionales, ces deux institutions rencontrant d’ailleurs désormais une alternance politique.
En décembre, la majorité du conseil régional a été placée sous la responsabilité de M. Christian ESTROSI nouveau Président de Région. En mars dernier, la ville de Port Saint Louis du RHONE a donc perdu son statut de ville Canton pour être rattachée avec la ville des Saintes Marie de la Mer au Grand canton d’Arles.
Cette élection cantonale a donné lieu à une alternance politique avec un changement de majorité au conseil départemental (ex conseil Général) et Madame Martine VASSAL en a été Elue Présidente.
Mais bon cette année électorale n’aura pas été facilitatrice en matière de gestion eu égard à la réserve des institutions pendant ces périodes.

2016 nous permettra enfin de faire avancer nos projets et partager nos visions avec ces collectivités que sont le Conseil Départemental et le Conseil régional.

Les dossiers seront nombreux, la construction du collège ayant démarré, la copie toujours ouverte de la reconstruction de la maison de retraite et toutes les activités liées au développement du Pôle nautisme et du centre de santé enrichiront nos échanges.
2016 je l’affronte avec toujours autant de passion et d’envie.. ENVIE de vous parler de cette ville merveilleuse que nous venons de survoler, de cette ville d’histoire et de culture, cette ville où il fait bon vivre grandir et travailler, cette ville qui par son esprit fait de solidarité et de convivialité sait rassembler et accueillir.
J’en veux pour preuve l’attraction que notre ville exerce sur de nombreuses personnes. Celles qui ne veulent pas la quitter, et celles venues chercher ici une qualité de vie qu’il est presque impossible de retrouver ailleurs.

Notre ville, c’est une île, une île magnifique,
une île en Provence...

Cet état d’esprit insulaire caractérise bien notre ville, le bien vivre ensemble, la solidarité, le lien social qui se tissent chaque jour, la convivialité, la proximité et cette appartenance, cette identification qui fait de chaque citoyen un Port Saint Louisien.
Cet état d’esprit anime l’ensemble des acteurs qui font Port Saint Louis du Rhône au quotidien je veux parler du personnel municipal et du CCAS, du monde associatif et de leurs bénévoles. Et je souhaite ce soir leur rendre un hommage appuyé.

Rendre un hommage appuyé également à tous ces élus qui, à mes côtés ou dans le cadre de leur mandat, au sein de l’opposition, donnent de leur temps sans compter parfois pour ne pas dire souvent, au détriment de celui qu’ils consacrent à leur vie personnelle.
Et puisque c’est une soirée d’hommage, je pense que c’est le moment pour moi de mettre à l’honneur et de remercier très chaleureusement tous les conjoints et les familles de ces élus pour leur grande patience et leur esprit de partage.
Je vous en suis reconnaissant et vous demande votre indulgence si parfois j’en ai abusé…JE SAIS QUE C’EST LE CAS !!!

Nous arrivons donc au terme de cette cérémonie, et je souhaite appeler à mes côtés, d’une part, la belle reine de Port-Saint-Louis-du-Rhône ELODIE SCALETTA ainsi que ses dauphines, Laura et Caroline.
Appeler également ces Messieurs Dames, en costume traditionnel, ils savent combien je suis attentif et très attaché aux traditions camarguaises et provençales,
Et appeler enfin, sous vos applaudissements, l’ensemble des élus du conseil municipal ainsi que mes colistiers qui donnent tant pour votre bien-être quotidien,

2015 aura marqué irrémédiablement notre patrie, il m’est impossible, alors que nous sommes tous réunis ce soir, de ne pas y revenir. Il y a des choses écrites en réponse à ces événements qui sont l’exemple même de l’attitude qui doit nous animer au quotidien,
C’est le cas du journaliste Antoine LEIRIS qui s’adresse en ces mots aux terroristes alors qu’il a perdu son épouse au Bataclan : "Je l’ai vue ce matin après des nuits et des jours d’attente, elle était aussi belle que lorsqu’elle est partie ce vendredi soir, aussi belle que lorsque j’en suis tombé éperdument amoureux il y a plus de 12 ans. Bien sûr je suis dévasté par le chagrin… Je vous concède cette petite victoire mais elle sera de courte durée. Je sais qu’elle nous accompagnera chaque jour et que nous nous retrouverons dans ce paradis des Ames libres auquel vous n’aurez jamais accès. Vendredi soir, vous avez volé la vie d’un être d’exception, L’amour de ma vie, la mère de mon fils, mais vous n’aurez pas ma haine. Répondre à la haine par la colère, ce serait céder à la même ignorance qui a fait de vous ce que vous êtes. Je dois rejoindre Melvil qui se réveille de sa sieste. Il a 17 mois à peine, il va manger son goûter comme tous les jours, puis nous allons jouer comme tous les jours et toute sa vie ce petit garçon vous fera l’affront d’être heureux et libre. Car non, vous n’aurez pas ma haine vous n’aurez pas sa haine non plus."

Au travers de cette vision, de cette force incommensurable, aujourd’hui je crois que tous les citoyens meurtris, solidaires, doivent redécouvrir cette chance de vivre dans un pays démocratique, tous protégés par les mêmes lois, les mêmes droits et les mêmes devoirs, prêts à relever le défi de protéger la démocratie.
Il faut voir ici un grand message d’espoir pour l’avenir.
C’est en tout cas le vœu que je fais pour 2016, en vous souhaitant à tous que chaque jour soit un jour de paix, de sérénité et d’espérance,

pour que vive la France et vive Port-Saint-Louis-du-Rhône. Merci à tous.

Convertir en PDF Enregistrer au format PDF

A lire sur le sujet

#Voeux2016