_

Signature de chartes de règlement des temps périscolaires

Logo - Signature de chartes de règlement des temps périscolaires
www.portsaintlouis.fr / 16.01.2020 - 18:21

Ce mardi 14 Janvier, le maire de la ville et Leila David, inspectrice de l’Education Nationale ont signé ensemble deux chartes visant à mieux coordonner l’organisation des activités périscolaires qui sont mises en place par la ville dans les écoles, juste avant ou après la classe

L’éducation de nos enfants est un enjeu majeur pour notre commune. 
En préambule de cette signature, M le maire est revenu sur la réforme des rythmes scolaires, un dossier compliqué qui l’attendait lorsqu’il a pris les rennes de la commune. Il s’était alors positionné contre cette réforme aux côtés du Maire de Fos sur Mer et était allé jusqu’à rencontrer la ministre pour défendre une organisation déjà en place à Port Saint Louis du Rhône. Le périscolaire assuré par la ville présente en effet une organisation adaptée, aboutie, conséquente et de qualité. Tenu d’appliquer la réforme, il avait notamment mis en place un comité de suivi de cette nouvelle organisation avec les directeurs et les associations de parents d’élèves qui avait fait remonter la fatigue ressentie par les enfants.
Afin d’améliorer encore cette offre de service éducative pertinente, la ville et l’éducation nationale ont exprimé le besoin de mieux articuler le cadre de l’intervention de chacun dans les temps qui lui sont propres. C’est ainsi qu’ont été rédigées deux chartes, la première concernant l’utilisation des locaux scolaires, alors que la seconde précise l’organisation des nombreuses transitions quotidiennes de responsabilité entre le personnel communal et celui de l’éducation nationale.
Le Maire a insisté sur la transversalité éducative des uns et des autres. Les parents ne voient que l’école avec un groupe de personnes en charge de transmettre le savoir ou de proposer des activités à leurs enfants pour leur permettre de s’épanouir. Il appartient aux différents services de s’organiser afin que la journée se passe de façon transparente pour ces parents et ces enfants. Ils ne doivent pas être interpellés par le fait que le personnel éducatif s’en va, le personnel municipal n’a pas commencé ou vice versa. Chacun doit apprendre les contraintes de l’autre afin qu’au final tout se passe naturellement. Si les difficultés restent rares, il faut penser au cas où l’enfant n’a pas été récupéré par le père ou la mère. Il ne doit alors pas y avoir d’ambiguïté sur la personne qui a la responsabilité de cet enfant, sous peine de mettre un personnel en danger face à un enfant dont il n’a pas à s’occuper ou d’impliquer la responsabilité d’un agent qui aurait effectivement dû le prendre en charge.
En complément Leila David s’est félicitée de la signature de cette charte "Le temps scolaire et le temps périscolaire ne sont pas deux choses différentes, c’est vraiment une continuité d’action éducative. S’adressant aux mêmes familles et aux mêmes élèves, il est important de travailler le maillage. La cohérence qui résulte de cette collaboration entre personnels aux missions différentes permet aux élèves de s’inscrire dans un vrai temps de l’école".

Cette charte permettra donc de faciliter les relations de travail entre commune et éducation nationale pour le bien être des élèves. 

Convertir en PDF Enregistrer au format PDF

Portfolio