_

La cuisine centrale se remet au service des enfants

Logo - La cuisine centrale se remet au service des enfants
www.portsaintlouis.fr / 23.05.2020 - 18:30

Après plus de deux mois durant lesquels l’activité de la cuisine municipale a nettement chuté à cause de l’arrêt brutal de la restauration collective réservée aux écoles, un rebond se fait ressentir dans le service municipal.

Des repas pour le portage et pour les élèves

À quelques jours de la réouverture des écoles fixée au 25 mai, les agents sont aux fourneaux pour assurer au quotidien les plats réservés au portage de repas mais tous savent déjà qu’il faudra désormais ajouter à ces 840 repas préparés par semaine ceux des élèves qui vont reprendre le chemin de l’école. Si les repas distribués aux personnes bénéficiaires du service municipal sont préparés dans le respect des règles de la liaison froide (méthode de conservation d’un produit, de sa fabrication à sa consommation qui consiste à en abaisser rapidement la température immédiatement après sa fabrication avant de le conserver au froid), ceux de la cantine sont préparés le jour même pour être consommés quelques heures plus tard. Il faut donc anticiper ce surcroît d’activité notamment au travers des achats.

Céline Gay, responsable de la cuisine centrale, est en relation quotidienne avec ses fournisseurs. Les menus sont établis pour plusieurs jours, voire semaines en temps normal, mais il faut savoir aussi s’adapter à un nombre d’élèves qui peut augmenter d’une semaine à l’autre selon le retour des écoliers dans leur établissement scolaire. Autre paramètre à gérer : celui du retour de l’équipe au complet de la restauration collective. Si durant le confinement 4 agents assuraient la préparation des repas, dès le 25 mai, l’équipe va être au complet avec un effectif doublé.

Une réorganisation de l’équipe et des méthodes de travail

Pour cette rentrée scolaire d’après confinement, Céline Gay doit assurer la fabrication d’environ 52 repas destinés aux enfants. Mais là aussi, les méthodes de travail ont évolué. "Habituellement, les personnes qui sont affectées à la préparation des entrées froides poursuivent leur activité journalière à servir les repas aux enfants des écoles Romain Rolland et Anne Frank."
À partir du 25 mai, elles assureront toujours ce service à table mais elles devront s’assurer en amont pour certains enfants, notamment les plus petits, que les plats soient prêts à consommer. C’est-à-dire que ces agents vont devoir au préalable préparer chaque assiette dans l’arrière cuisine en coupant par exemple, la viande dans les assiettes, en épluchant les fruits et les servir ensuite aux enfants pour éviter tout contact avec eux ».

Des cantines réorganisées

Autre changement notoire : le service se fera à l’extérieur de la cantine quand le temps le permettra. " Les enfants ont été confinés durant deux mois. Déjeuner à l’extérieur leur permet vraiment de s’aérer et de profiter aussi des rayons de soleil printaniers ! " explique Céline Gay.
À noter que tout le mobilier de cantine est désinfecté avant chaque service et après chaque repas, respectant les règles du protocole lié au coronavirus. Par ailleurs, pour éviter tout risque de contamination, il est demandé aux parents de fournir les couverts, une bouteille d’eau et une serviette à leurs enfants.

Les cantines de la ville ont donc dû s’organiser pour lutter efficacement contre le Covid-19 et éviter tout risque que contamination. Et si habituellement, la ville compte 3 espaces de restauration (cantine Romain Rolland/Anne Frank, cantine Paul Éluard/France Bloch, cantine Jules Verne/Casanova/Louise Michel), il faudra désormais compter sur un espace de restauration unique à l’école Casanova. Parce que les élèves de cet établissement doivent prendre le bus pour se rendre sur le site Jules Verne/Louise Michel, la collectivité a privilégié le déjeuner sur place afin, là aussi, d’éviter tout risque de contamination. Un agent municipal est détaché en renfort pour assurer ce service de restauration à l’école Casanova. Les petits Port Saint Louisiens qui reprendront le chemin de l’école dès ce 25 Mai 2020 ont donc l’assurance de profiter d’un repas préparé dans le respect des règles édictées par le Ministère de l’Éducation nationale avec des services municipaux toujours mobilisés pour assurer un service public de qualité et une volonté municipale de protéger chaque habitant dans cette crise sanitaire inédite.

Convertir en PDF Enregistrer au format PDF