100 ans d’Histoire

www.portsaintlouis.fr / 16.08.2014 - 11:12

La naissance de la commune de Port-Saint-Louis-du-Rhône, il y a à peine une centaine d’années, en 1904, est étroitement liée à la construction du port (1881-1981). L’activité est alors principalement générée par le trafic maritime. Mais la crise économique de 1974 et les nouvelles techniques de transport maritime imposent son transfert dans l’enceinte du port autonome à l’est de la ville. C’est sous l’impulsion de la nouvelle municipalité à partir de 1989 que le bassin central est réaménagé en port de plaisance. Ce changement de cap donne un nouvel essor à la ville.
De son passé, Port-Saint-Louis conserve de nombreux lieux typiques, tels que ses quartiers pittoresques et les cabanons.

JPEG - 118.5 ko

Naissance de la commune

Ce sont le creusement du port (1864) et l’ouverture du canal (1873), décrétée par Napoléon Bonaparte, qui sont à l’origine de la naissance de Port-Saint-Louis-du-Rhône.
La ville a été érigée en commune en 1904. Puis la mairie et l’église ont été construites en 1907. L’éclairage électrique a été installé en 1913 et l’eau potable de la Pissarotte en 1937. Lors de son occupation par les Allemands en 1942, la Tour Saint Louis (1737) a été inscrite aux Monuments Historiques.

JPEG - 97.7 ko

Les quartiers

Pendant près d’un siècle, des émigrés d’Italie, de Grèce, d’Arménie, d’Espagne ou d’Afrique du Nord ont débarqué à Port-Saint-Louis où ils ont d’abord aménagé des habitats de fortune. Cette population cosmopolite s’est regroupée par quartiers dont quelques noms évoquent encore leurs premiers habitants : le Faubourg Italien, le Faubourg Venise.

Le Port

Le trafic maritime débute avec l’installation de la Compagnie Générale de Navigation (1881) à Port-Saint-Louis et il connaît un âge d’or dans les années 1960. En 1966 le port jusqu’alors géré par la CCI d’Arles est intégré au Port Autonome de Marseille. Au début des années 70, l’état décide de créer le complexe industrialo-portuaire de Fos qui, par son déplacement à l’extérieur de la ville, va brutalement faire chuter l’activité portuaire du bassin central de Port-Saint-Louis.
Les marchandises sont désormais transportées en conteneurs, chargés ou déchargés sur des quais spécialement adaptés à leurs dimensions.

Les cabanons

Créés pour la sécurité des gens de mer, les cabanons deviennent, à la fin du XIXème siècle, des rangements pour les équipements des pêcheurs. Dès le début du XXème, ils jouent une fonction toute nouvelle et s’agrandissent pour se transformer en lieux de villégiature.
190 cabanons attestent aujourd’hui d’autant d’histoires d’hommes. Ils sont aussi le symbole de la qualité de vie et de l’attachement des Port-Saint-Louisiens à la nature.

Convertir en PDF Enregistrer au format PDF